Présentation

L’ACSTE (Association Loi 1901) a été créée en 1975 et a permis le regroupement de plusieurs centres de soins congrégationnistes qui menaçaient de fermer en raison du départ en retraite de leurs religieuses.

Elle est dirigée par un conseil d’administration composé de douze membres dont trois membres du bureau : secrétaire, trésorier et président qui représente l’association.

L’association grâce à un travail d’équipe a pour buts :

  1. De mettre à la disposition de la population toulousaine et des environs un service infirmier permettant à tous de recevoir les soins que requiert leur état de santé.
  2. De promouvoir des soins infirmiers complets
  3. De favoriser une action sanitaire préventive et éducative de tous les âges de la vie, pour permettre aux personnes de conserver un maximum d’autonomie.
  4. De poursuivre des actions de prévention et d’éducation sanitaire.
  5. De favoriser des actions globales d’animation sociale, sanitaire et culturelle par sa participation aux structures d’animation communautaire existant dans les lieux de rayonnement des centres.
  6. De susciter ou de créer de nouveaux services poursuivant le même objectif, notamment à partir des équipements existants.
  7. L’activité de l’association est basée sur une éthique respectueuse des droits humains et par le refus de toute discrimination, aussi bien chez les membres qui la composent que chez les bénéficiaires des services.

L’association gère trois centres de santé infirmiers situés sur les quartiers de Toulouse suivants :

  • Amidonniers au 37 rue des Amidonniers – 31000 TOULOUSE
  • Soupetard au 2 rue d’Auteuil – 31500 TOULOUSE
  • Bagatelle 7 Place du Morvan – 31100 TOULOUSE

 

L’ACSTE emploie 35 salariés dont trois administratifs.

L’association adhère à adessadomicile, réseau des entreprises associatives et des structures à but non lucratif d’aide, de soin à domicile et de services à la personne. Cette fédération est représentée à la Commission Paritaire Régionale de la CPAM de Toulouse par Martine MARCOU (salariée de l’ACSTE), en qualité de représentante départementale des centres de santé infirmiers.

Les ressources de l’association proviennent essentiellement de la facturation des soins infirmiers aux caisses d’assurance maladie et de mutuelles pour les centres de santé infirmiers, et d’une dotation globale de financement pour le SSIAD.

Elles sont complétées par une subvention versée par la CPAM dans le cadre de l’accord national visant à reconnaître le rôle des centres de santé dans leur capacité à assurer la permanence des soins et la protection de la santé. En effet les centres de santé infirmier doivent répondre à une organisation spécifique concernant leurs modalités de fonctionnement interne, leur coordination avec l’offre de soins extérieurs et leur  participation à des actions de prévention de santé publique.

Elle bénéficie également de subventions  dans le cadre de l’ACSE (Agence nationale pour la Cohésion Sociale et l’Egalité des chances) et dans le cadre du service communal d’hygiène et de santé de la Ville de Toulouse pour son programme d’action intitulé « soins en permanence et à domicile ».